La majoration

Le pensionné peut bénéficier, sous certaines conditions, d’une majoration temporaire. Cette prestation fait partie intégrante de la pension, pendant sa durée de versement.

Les conditions pour bénéficier de la majoration

Le droit au bénéfice de la majoration dépend des conditions dans lesquelles les droits ont été liquidés (partiellement dans le cadre du temps alterné ou en totalité). Dans le cas d’une liquidation en deux temps dans le cadre du temps alterné, le droit à majoration s’apprécie sur chacune des deux parties de droits. Ainsi, ouvrent droit à la majoration :

  • la liquidation des droits à taux plein,
  • la liquidation dérogatoire des droits sans décote pour inaptitude définitive,
  • la liquidation dérogatoire des droits sans décote en fin de droits chômage,
  • la liquidation des droits sans décote à partir de 60 ans si l’affilié remplit une condition de durée de carrière (au moins 20 annuités pour les liquidations à compter de 2020).

La date de début et la durée de versement de la majoration

La majoration temporaire est versée au plus tôt à compter de l’âge de référence pour la liquidation des droits à taux plein (soit 55 ans pour les droits liquidés depuis le 01/01/2021). Elle est versée jusqu’à l’âge légal de retraite du régime de base pour la génération de l’affilié (actuellement, 62 ans).

La majoration due se déclenche automatiquement à l’âge prévu, et s’arrête également automatiquement à la veille de l’âge butoir, sans démarche de l’affilié.

Le calcul du montant de la majoration temporaire

La majoration mensuelle est calculée en fonction du nombre d’annuités, dans la limite de 25 et du plafond de la Sécurité sociale :

Majoration temporaire = PSS mensuel × 0,8% x Min(9000,TT)/ 360

PSS : Plafond Sécurité sociale
TT = Temps Total validé en jours à titre onéreux

Questions Fréquentes

Découvrez notre page Questions