L’action sociale de la CRPN

Vous rencontrez une difficulté financière passagère, vous pouvez solliciter une aide de la CRPN.

Le Fonds social peut attribuer une aide sous 2 formes :

L’aide sociale « classique », sur dossier et après enquête sociale à domicile. Elle concerne des difficultés financières liées :

  • au handicap (par exemple, amélioration du logement afin de le rendre plus adapté,…),
  • à un problème financier conjoncturel pouvant justifier une aide ponctuelle (par exemple, une facture importante non prévue), etc…

L’aide sociale de premier niveau, déléguée aux services de la CRPN par décision du Conseil d’administration, et qui concerne :

  • l’ aide à domicile,  
  • l’aide au maintien dans le logement, 
  • la participation aux frais d’obsèques.

Pour en savoir plus, consulter le tableau CRPN.

Dans tous les cas, le dossier d’aide social est à demander par écrit au pôle Action Sociale de la CRPN.

A qui s’adresse l’aide sociale

L’aide sociale peut être demandée par le salarié affilié ou le retraité, les ayants droit ou personnes à charge du salarié ou du retraité lors du décès de celui-ci, ainsi que les chômeurs indemnisés au titre de la rupture de leur contrat de travail de navigant.

L’Aide Temporaire Exceptionnelle

Elle constitue le 3e volet de l’action sociale de la CRPN.

Le Conseil d’administration a décidé de mettre en place un dispositif particulier d’Aide Temporaire Exceptionnelle (ATE) dédié aux retraités des générations 1951 à 1961 ayant fait liquider la totalité de leurs droits avant le 01/01/2012 et dont la majoration cesse d’être versée à 60 ans.

L’ATE est attribuée sous condition de ressources et sous réserve de la non liquidation de la pension du régime de base. Elle est proportionnelle au nombre de mois qui sépare les 60 ans du retraité de l’âge légal de la retraite du régime de base (actuellement 62 ans), soit une ATE maximum de 24 mois, versée en 2 fois.

Pour bénéficier des 2 versements prévus, les retraités concernés doivent :

  • faire successivement 2 demandes :  la 1ère l’année des 60 ans, la 2ème l’année des 61 ans,
  • et fournir à chaque fois les pièces justificatives nécessaires à l’examen de leur situation, en respectant les délais mentionnés dans la notice d’information.

L’ATE est soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux obligatoires.

Pour toutes informations complémentaires, téléchargez les notices d’information et formulaires dans la rubrique téléchargements, documents Retraités/ATE.

Questions Fréquentes

Découvrez notre page Questions