Vœux du Président Michel Janot

L’année 2021 qui vient de s’écouler a été une nouvelle année éprouvante pour l’ensemble des salariés du secteur aérien, et particulièrement les navigants.

Après le choc de 2020, nous avons dû collectivement poursuivre notre adaptation aux restrictions sanitaires et à une situation économique difficile pour toutes les compagnies.

Durant cette année, je n’ai eu de cesse d’être force de proposition pour protéger l’emploi PN, maintenir vos droits CRPNPAC malgré l’activité partielle et accompagner les entreprises du secteur.

Dans ce cadre, j’ai mobilisé le Conseil d’administration de la CRPNPAC, notre tutelle et les services de la CRPNPAC, pour proposer des adaptations et créer l’environnement règlementaire indispensable à la mise en œuvre de ces adaptations.

Cette année 2021 a permis la publication de plusieurs Décrets sur initiative de la CRPNPAC. Sans en faire le bilan exhaustif, voici les plus importants :

  • La reconstitution des droits CRPNPAC, à la fois en temps validé, mais aussi en droit à pension, pour le personnel navigant placé en activité partielle, comme s’il avait travaillé, et ce sans appels de cotisations ;
  • La validation des droits des navigants sur les seuls déclaratifs (bulletins de paie, DSN) en cas de défaillance des entreprises, permettant ainsi une meilleure protection des droits des navigants dont la compagnie disparaitrait ;
  • Le report du versement des cotisations patronales CRPNPAC jusqu’au 31 décembre 2023 aux fins d’accompagner les compagnies et faciliter le maintien des emplois ;
  • L’application de nouvelles conditions de liquidation au 1er janvier 2022 pour éviter à certains navigants de subir, pendant cette période compliquée, un durcissement trop rapide des conditions de départ.

Si la CRPNPAC avait déjà été moteur dans la création de l’activité partielle propre aux Personnels Navigants en 2020, elle a poursuivi son engagement auprès de tous les navigants en 2021, sans relâche et avec un seul objectif : protéger, soutenir et accompagner les navigants affiliés à la CRPNPAC.

J’ai enfin le plaisir de vous annoncer que nous avons signé une convention avec la Polynésie Française et l’État rendant obligatoire pour tous les navigants le régime CRPN en Polynésie.

Cette convention, prévue par le législateur depuis plus de 10 ans, est aussi l’occasion d’adapter nos règles aux spécificités locales avec pour objectif d’assurer une stricte égalité de traitement entre tous les navigants basés en France, peu importe qu’ils bénéficient d’une législation sociale autonome et indépendante propres aux territoires d’outre-mer.

Nous pouvons être fiers d’avoir aligné les droits CRPN de nos collègues polynésiens sur ceux de métropole.

Dans notre beau pays, l’année 2022 sera marquée par des élections Présidentielles et législatives. Sans nul doute possible, la collectivité des navigants devra affronter de nouveaux projets de réforme des retraites.

Comme je l’ai fait en 2019, je me battrai pour défendre l’existence et l’âme de notre organisme de retraite.

Plus que jamais, la solidarité de tous les navigants devra s’exprimer pour défendre notre bien commun : la CRPNPAC et son régime de retraite complémentaire spécifique aux PN.

Mais je ne doute pas que vous répondrez présent face à cet enjeu majeur.

Pour 2022, au nom du Conseil d’administration et des équipes de la CRPNPAC, je forme le vœu que cette pandémie s’épuise enfin et que le transport aérien ressorte de cette épreuve plus fort qu’il n’y est entré, avec de nouvelles capacités de résilience et d’adaptation.

Je vous souhaite, pour vous, vos familles et tous ceux qui vous sont chers, une année 2022 synonyme de bonne santé, de joie et de réussite.

Michel Janot

Président

Questions Fréquentes

Découvrez notre page Questions